Quelques coworkers

Nathalie Hugonenq

Présidente

Je travaille à Pau dans la promotion de la santé et je souhaitais limiter mes déplacements domicile / travail. J’avais en tête un lieu où l’on pourrait travailler mais aussi partager, créer du lien, faire bouger les choses, mettre nos idées en commun, …. J’ai lancé un appel sur un groupe Facebook et j’ai trouvé de l’écho et nous voilà …. Un nouveau collectif, des points communs et des rencontres qui m’ont fait voir plus loin…. Le CoCoTier(s) est né !

Laure-Marie Sabathier

Groupe Potager & Bien-être

J’en rêvais depuis longtemps, nous sommes en train de le réaliser ! Et ce n’est que le début… Passionnée par l’intime individuel, je le suis aussi par l’énergie collective. Plaisir de faire ensemble, d’interagir, suivre une dynamique qui émerge de ci de là, sentir les liens réels, créer du sens, faire la fête, être animée, partager. Voilà, aujourd’hui, pour moi, c’est ça le CoCoTiers. Et c’est surtout ce qui va se passer… Alors, à nous, à vous de jouer !

Jean-Pierre Joignant

Cofondateur – Facilitateur

Mon activité professionnelle dans la communication numérique est déjà en télétravail depuis de nombreuses années. Lors du premier confinement, j’ai lancé un groupe sur Facebook, « Entraide Ossau » pour créer du lien et mettre en avant les réponses face à cette épreuve inédite. Cette initiative m’a permis de rencontrer de belles personnes qui enrichissent mon quotidien aujourd’hui dans la Vallée. C’est donc tout naturellement que ce projet de Tiers Lieu est apparu comme le prolongement de cet esprit d’entraide et de solidarité qui me nourrit.
Depuis le 2/02/2022, je suis salarié à mi-temps comme Facilitateur sous les CoCoTier(s) et coworker le reste du temps, ou l’inverse 🙂

Christophe Gonthier

Trésorier

Jamais la vie ne nous aura autant séparés, divisés et opposés et tout cela malgré nous. Le plus important n’est pas de savoir ce que l’on veut, mais ce que l’on ne veut plus. Je fais partie de ces gens qui tentent de fusionner passion et activité professionnelle, tout comme les personnes qui m’ont offert une place dans ce collectif. Au travers des caps franchis (infographiste, intervenant scolaire, enseignant et aujourd’hui sushiman) j’ai compris qu’il était temps de secouer le cocotier pour voir ce qu’il en tombe ou de grimper au sommet histoire de pouvoir regarder à l’horizon. Un lieu, deux espaces, comme les deux hémisphères d’un même cerveau, l’un pour la logique, l’autre pour l’intuition. Un bel endroit pour s’activer, se ressourcer, collaborer, communiquer, s’isoler, mettre en commun… bref, une utopie réaliste faite d’humain avant tout.